Prise en charge sociale des patients atteints de cancer

    #Accompagnement social et après cancer

Dernière mise à jour : 16/12/2016


Objectif du référentiel

Proposer aux professionnels de santé un guide permettant de comprendre l’organisation de la prise en charge sociale, le rôle des assistants sociaux dans le cadre de la prise en charge d’un patient adulte atteint de cancer.

Cible du référentiel

Sont concernés tous les professionnels de soins, de soins de support et toute personne impliquée dans l’accompagnement du patient tels que les aidants, proches et bénévoles…

 

Explorer les chapitres de ce référentiel

Contributeurs

  • Coordination

Delor Stéphanie, assistante sociale, Lyon; Longet Jeanne, assistante sociale, Besançon.

  • Coordination méthodologique

Labrosse-Canat Hélène, Chef de projets, Lyon.

  • Membres du groupe de travail

Bernabeu Audrey, assistante sociale, Auch; Billard Martine, cadre socio-éducative, Besançon; Bole-Hosotte Aline, assistante sociale, Besançon/Pontarlier;  Burgstahler Laetitia, assistante sociale, Lons-le-Saunier; Colin Géraldine, cadre de santé, Besançon; Duhin Laure, Assistante sociale, Lyon ; Endrigo Yvonne,  assistante sociale, Lons-le-Saunier; Kohser Monique, responsable du service social, Colmar ; Lafargue Claudine, Toulouse; L’Henoret Françoise, Assistante  sociale, Lyon ; Magrin Florine, assistante sociale, Besançon; Maille-Marot Claire, assistante sociale, Besançon; Mandaroux Marine, Assistante sociale, Lyon ;  Nallet Gilles, coordonnateur régional, Besançon; Paillard Brunet Anne-Marthe, cadre supérieur de santé, Bourgoin Jallieu; Poyart Frédérique, assistante sociale  Besançon; Ricard Roxane, Assistante sociale, Lyon ; Sourbes Nathalie, Assistante sociale, Lyon; Wilkins Guilaine, responsable service social, Bordeaux.

  • Relecteurs

Albin Blandine, Infirmière Coordinatrice, Dijon; Alliot Carol, Oncologue Médical, Annemasse; Barletta Hugues, Chirurgien Gynécologue, Guilherand Granges;  Berland Emmanuel, Oncologue-radiothérapeute, Aix les Bains; Ophélie Berrier, Assistant Socio-éducative, Béthune; Bey Gérane, Ide Annonce, Bourgoin Jallieu ;  Boschetti Emmanuelle, Pharmacien Hospitalier, Nancy; Chalencon Josette, Cadre De Santé Had, Lyon; Chastaing Floriane, Assistante Sociale, Guilherand-  Granges; Cathelain Aurélie, Assistante Sociale, Lens; Collard Olivier, Oncologue Médical, Saint-Priest-en-Jarez; Dargent Marie, Ide Coordinatrice Sad/Had, Lyon;  Decroisette Chantal, Pneumologue, Annecy Genevois; Degremont Pascal, Ide Libéral; Delorme Muriel, Assistante Sociale-animatrice Equipe Du Service Social,  Lyon; Donguy Sonia, Formatrice Assistant De Service Social, Lyon ; Dubois-Frémeaux Aline, Assistante De Réunion De Concertation Pluridisciplinaire, Lille;  Dubois Elianne, Ide Cs D’annonce, Dijon; Dupre Aurélien, Chirurgie Viscérale Et Digestive, Lyon; Dumontier Laure, Assistante Sociale, Roubaix; El Moussati  Rachida, Assistante Sociale, Roubaix; Favoriti Hervé, Médecin Généraliste, Caluire Et Cuire; Girard Nicolas, Pneumologue, Bron; Gorris Eva, Cadre de Santé,  Besançon; Gubian-Payre Danièle, Médecin Généraliste, Feurs; Guitierrez Céline, Assistante Sociale , Montauban; Junique Muriel, Formatrice, Lyon; Kante  Valérie, cadre De Santé Had, Lyon ; Lantres Virginie, Assistante Sociale, Guilherand-Granges; Laurent Robert, Médecin Généraliste, Alixan; Lautre Mélanie,  Assistante Sociale, Toulouse; Lhomme Catherine, Cadre Coordonnateur de Pôle, Besançon; Llorca Guy, Rhumatologue, Lyon; Martino Delphine, Assistante  Sociale, Saint Martin D’hères; Mocq Olivier, Médecin Généraliste, Roanne; Monnot Henry, Saint-Omer ; Naas Evelyne, Responsable Service Social, Strasbourg;  Nicolle Aline, Ider (Ide Relai), Nancy; Noël-Walter Marie-Pierre, Hématologue, Lille; Pirollet Alexandre, Gériatre, Bourg en Bresse; Rousset Patricia, Assistante  Sociale, Roubaix; Sakwas Sophie, Ide Coordinatrice, Dax; Thaller Julie, Assistante Sociale, Grenoble; Vidal Sylvie, Assistante Sociale Hpa, Castres.

  • Participants aux ateliers des J2R du 15/12/2016

Arizeux Charlotte; Baia Marie; Bouyahi Myriam; Chevreux-inchelin Karine; Decrion Hélène; Desandre Catherine; Derasse Estelle; Faivre Jean-Christophe; Gautrin  Christelle; Joannes Pascale; Coanet Elodie Louis; Maury Hélène; Naas Evelyne; Nicolle Aline; Pouillart Philippe, Enseignant Chercheur Pratiques Culinaires,  Beauvais; Thirry Dominique, Juriste, Lyon.

Table des abréviations

ACS : Aide au paiement d’une Complémentaire Santé  AME : Aide Médicale de l’Etat

APA : Allocation et aides aux personnes âgées  ASE : Aide Sociale à l’Enfance

AVS : Auxiliaire de Vie Sociale

CARSAT : Caisse d’assurance retraite et de la santé au travail  CCAS : Centre Communal d’Action Sociale

CMU-C : Couverture Maladie Universelle Complémentaire

CPAM : Caisse Primaire d’Assurance Maladie

HAD : Hospitalisation à Domicile

IDEL: Infirmière Diplômée d’Etat Libérale  IJ : Indemnités Journalières

MSA : Mutuelle Sociale Agricole

MCO : Médecine Chirurgie Obstétrique

MDPH: Maisons Départementales des Personnes Handicapées

PAPH : Pôle Personnes âgées / Personnes Handicapées  PCH: Prestation de Compensation du Handicap

PTA : Plateforme Territoriale d’Appui  PUMA : Protection Universelle Maladie  RSI : Régime Social des Indépendants

SSR : Soins de Suite et de Réadaptation

TISF :  Techniciens de l’Intervention Sociale et Familiale

Pré-requis

 

–Le Plan Cancer et les textes réglementaires sur les réseaux :

  • Un droit = l’accès à un accompagnement social
  • Un devoir = l’élaboration d’un projet personnalisé de soutien social avec et pour le malade

–La prise en charge globale du patient permettant un échange  d’expertises interdisciplinaires est essentielle afin d’aboutir à des  propositions d’accompagnement social

–L’intervention des assistants sociaux est intégrée dans les soins  oncologiques de support faisant partie du socle de base du « panier-  référentiel » en soins oncologiques de support.

Pour les patients et leurs proches

F Référentiel Pas à pas des démarches administratives

Pour comprendre les principales démarches administratives à effectuer et connaitre les acteurs à contacter.

Code de déontologie et missions des assistants sociaux

La profession s’appuie sur un code de déontologie qui précise :

–Le respect de la personne et de son choix de vie

–La non discrimination

–La confidentialité

–Le respect du secret professionnel (cf décret 2016-994 du 20 juillet 2016 relatif  aux conditions d’échange et de partage d’informations entre professionnels de santé et autres  professionnels des champs social et médico-social et à l’accès aux informations de santé à caractère  personnel)

–L’adhésion du patient à l’accompagnement social

–  Tendre à l’autonomie du patient

Autre texte réglementaire:

Missions des assistants sociaux hospitaliers: décret n° 2014-101 du 4 février 2014

portant statut particulier du corps des assistants socio-éducatifs de la fonction publique hospitalière

 

Généralités

  • La maladie cancéreuse peut générer une déstabilisation sociale et/ou professionnelle du patient et de son entourage.
  • La prise en charge globale du patient atteint d’une affection cancéreuse et de son entourage nécessite la réalisation d’un recueil de données complet afin de prévenir et traiter les difficultés sociales actuelles et à venir.
  • Lors de l’entretien, l’assistant(e) de service social :

–procède  à  une  analyse  de  la  situation  de  la  personne  et  de  son  entourage. Ainsi, elle en identifie les potentialités et les limites.

–élabore avec la personne et/ou son entourage un plan d’action

–s’assure de la coordination avec les différents acteurs jusqu’à clôture de  son intervention.

  • Ce diagnostic et cet accompagnement social seront toujours à reconsidérer

à chaque événement de la trajectoire de la maladie du patient.

Pourquoi saisir/solliciter le service social ?

Pour toute situation concernant :

  • l’accès aux soins et aux droits
  • la situation familiale et professionnelle
  • les questions liées aux assurances
  • le maintien à domicile
  • l’organisation d’un projet de sortie adapté (retour à domicile, SSR…)
  • l’accompagnement au maintien et au retour à l’emploi
  • l’accompagnement des difficultés financières
  • les problématiques liées au logement et/ou à l’habitat
  • la prévention et le soutien face à l’épuisement des proches aidants, de leur  entourage
  • l’accompagnement des situations de fin de vie,
  • l’accès aux aides et formalités après décès

 

Quand saisir/solliciter le service social ?

  • A tout moment du parcours
  • Dès que possible : afin de détecter les fragilités pour prévenir les difficultés sociales

Quel service social solliciter ?

  • Service social hospitalier du lieu de soins du patient (établissement

ou HAD)

  • Service social d’un réseau de prise en charge

Qui saura orienter vers un service social, un professionnel ou une  association concerné par la demande.

Qui peut saisir/solliciter le service social ?

  • Tout professionnel interne ou externe à l’hôpital et prenant en charge un patient atteint de cancer
  • Le patient et/ou son entourage
  • Les services administratifs : bureau des entrées, secrétariats médicaux

Les assistant(e)s de service social  interviennent librement sans  prescription médicale.

Boite à outils

  • Les équipes soignantes peuvent s’appuyer sur une grille d’évaluation ou liste de critères de signalement de la fragilité sociale propre à chaque établissement, en particulier lors de la consultation d’annonce.
  • Contenu minimum indispensable (INCa 2011): 12 items permettant d’interroger le patient dès le début de sa prise en charge et au cours de celle-ci pour détecter l’apparition d’une éventuelle fragilité sociale

Évaluation sociale de la situation du patient ?

Que font les assistants sociaux lors de l’évaluation sociale de la  situation du patient ?

Connaître l’environnement de vie du patient et enclencher les démarches adéquates

! Chaque situation est unique, les fragilités sociales n’auront pas les mêmes conséquences !

 

Que font les assistants sociaux lors de l’évaluation sociale puis de l’accompagnement du patient ?

Évaluation, démarches et accompagnement du patient

Pour leur évaluation, les assistants sociaux en lien avec l’équipe, prennent en compte des éléments  sociaux mais aussi médicaux pour comprendre l’impact du cancer sur la vie sociale et/ou  professionnelle du patient.

Repérage des relais existants

Évaluation sociale de la situation du patient

Relais sociaux pour la continuité de la prise en charge sociale pouvant être sollicités par les assistants sociaux

Expertise sociale

L’assistant(e) social(e) hospitalièr(e) est un acteur de l’équipe pluridisciplinaire  hospitalière, elle vient en appui de l’équipe soignante en apportant son  expertise sociale, qui permet un projet global de prise en charge cohérent en  réponse aux besoins du patient.

Annexes

Consulter les annexes pages 18 à 22 ici

Explorez les autres référentiels

Devenez membre de l'afsos