Bien manger

    #Nutrition
  • #equilibre
  • #dietetique


Maintenir son poids, une régularité des repas et le plaisir de manger…
Pour les professionnels de santé, la bonne alimentation est un soin à part entière qui participe à l’état général de santé de chacun.

Valérie Royer-Garabige, diététicienne nutritionniste à l’Institut Curie à Paris aborde le sujet de la prise en charge nutitionnelle des patients atteints de cancer et son importance pour bien supporter les traitements. Jacqueline, patiente, quant à elle, parle de sa consultation diététique.

En savoir plus

Garder un équilibre pendant les traitements

Les traitements notamment de chimiothérapie peuvent modifier la perception des goûts, provoquer des désordres digestifs. La fatigue entraîne aussi une perte d’appétit ou de la motivation à cuisiner.
À chaque situation, des mesures peuvent être prises pour garder le plaisir de s’alimenter selon ses goûts et ses habitudes ainsi que les contraintes liées à l’état de santé ou aux traitements.
Il est notamment recommandé de faire au moins 3 repas par jour, de varier son alimentation, et de manger équilibré, sans oublier les fruits et les légumes. Le maintien d’un poids stable favorise l’état de santé général et donc la bonne acceptation des traitements.
Certaines tumeurs ou traitements spécifiques peuvent avoir un impact particulier sur la digestion. Le médecin traitant, aidé du nutritionniste ou du diététicien mettra en place les moyens de prévenir ou d’atténuer ces effets.

Si durant une période les apports alimentaires sont insuffisants ou que la difficulté à se nourrir est trop importante, il sera proposé une nutrition par sonde ou par voie veineuse.
Cette dernière apporte tous les nutriments nécessaires et permet la poursuite du traitement dans de bonnes conditions. Si nécessaire, cela peut se faire à domicile.

Et après les traitements  ?

Les effets secondaires peuvent perturber le système digestif même après l’arrêt des traitements. Les précautions alimentaires seront prises selon la situation, notamment en fonction des interventions chirurgicales subies. Habituellement, en reprenant progressivement ses habitudes alimentaires, une activité physique et en maintenant un poids stable, l’équilibre digestif se rétablira.
Des compléments nutritionnels peuvent faciliter cette récupération. Ils sont prescrits par le médecin et sont remboursés.

Les professionnels de la nutrition

Au sein des services ou en consultation de ville, les nutritionnistes et les diététiciens proposent les régimes alimentaires adaptés aux demandes et aux besoins de chacun selon les contraintes médicales, les goûts et les habitudes alimentaires.
Le médecin nutritionniste est un médecin spécialisé. Il prévient, dépiste et traite les problèmes liés à la nutrition. Il peut également prescrire des médicaments, des analyses ou des examens médicaux.
Le diététicien nutritionniste a suivi une formation paramédicale. Il prévient, dépiste et réalise des bilans diététiques. Il conseille les patients, prend en charge leurs troubles digestifs et nutritionnels et établit les régimes sur prescription médicale.

Une alimentation sera bénéfique si elle est adaptée aux symptômes observés et prévient les complications digestives des traitements. Elle participe aussi à l’état de santé et à la qualité de vie de chacun.

Ne pas hésiter à en parler à son médecin.

Avec la collaboration de Mireille Simon, cadre diététicien, Centre Alexis Vautrin, Vandœuvre-lès-Nancy.

 

Les référentiels associés

 

Découvrir le site Mes-soinsdesupport.com pour mieux vivre les effets des traitements contre le cancer.

mes_soins_de_support

Explorez les autres soins de support

Devenez membre de l'afsos