Aplasie fébrile

    #Urgence en cancérologie

Dernière mise à jour : 03/12/2010


Les patients atteints de cancer sont particulièrement fragiles du fait de leur maladie cancéreuse et des traitements qui leur sont délivrés.

Sous la thématique « Urgences chez le patient atteint de cancer » sont regroupées des situations cliniques présentant un risque vital ou des séquelles si des mesures thérapeutiques ne sont pas mises en œuvre rapidement.

Ce référentiel s’adresse aux médecins généralistes et aux équipes médicales des services d’urgence et aborde l’aplasie fébrile.

Les directives anticipées des patients doivent être prises en compte lors de la prise en charge du patient.

Explorer les chapitres de ce référentiel

Contributeurs

Coordination

Nadine MEYER (RRC-RA), Vincent GAUTIER (RRC-RA)

Membres du groupe de travail

Pascale BETHENOD(RRC-RA), Philippe DEBOURDEAU (RRC-RA), Yves DEVAUX (RRC-RA), Cyprian ENACHESCU (RRC-RA), Vincent GAUTIER (RRC-RA), René-Pierre (RRC-RA), Hélène LABROSSE (RRC-RA), Caroline MAINDETDOMINICI (RRC-RA), Claire MALLAVAL (RRC-RA), Annyck MARION (RRC-RA), Philippe MAYRAND (RRC-RA), Nadine MEYER (RRC-RA), Olivier MOCQ (RRC-RA), Christophe MORILLE (RRC-RA), Olivier PALOMBI (RRC-RA), Michel PAVIC (RRC-RA), Claude PIOT-BOISSIER (RRC-RA), Isabelle RUFFIER (RRC-RA), Pierre VALLESE (RRC-RA), Nathalie VOCANSON (RRC-RA)

Relecture

Laurence BAHUET (ONCO POITOU CHARENTE), Jean-Christophe FAIVRE (ONCOLOR), Fadila FARSI (RRC-RA), Annick LEROL (ONCORIF), Patrick MERLIN (ONCOLOR), Bernard ROULLET (ONCO POITOU CHARENTE)

Contributeurs (participants aux ateliers des J2R du JJ/MM/AA)

Fréderic AUGIER (ONCORUN), Isabelle BEREDER (ONCOPACA), Véronique BLOCK, Noël BRUNIES (ONCOLIM), Jacques CAMERLO (ONCOPACA), Laurent CENARD (ONCORIF), Bernard CHERU (ONCONORMAND), Christine CLESSE (ONCOLOR), Anne Laure COUDERC (ONCOPACA), Fernand COURTOIS (Belgique), Odile DUGUEY CACHET (RRC Aquitaine), Adoracion ESTESO (ONCORIF), Jean Christophe FAIVRE (ONCOLOR), Brunella FIORINI, Véronique FRASIE (ONCOLOR), Vincent GAUTIER (RRC-RA), Véronique GUERIN MEYER (ONCO PAYS DE LOIRE), Janine GUILLOT MOUNIE (ONCORIF), Franck HECHT (ONCORIF), Lucile HERVOUET (ONCORIF), Hélène LABROSSE (RRCRA), Fetto LAOUDI (ONCORIF), Emmanuelle LE TROCQUER (ONCOLOR), Patricia LEMAITRE (RRC-RA), Sophie LESQUERBAULT (ONCO NORD PAS DE CALAIS), Didier MAYEUR (ONCORIF), Philippe MAYRAND (RRC-RA), Patrick MERLIN (ONCOLOR), Nadine MEYER (RRC-RA), Renée MORANI (ONCOPACA), Laure MUSIL (RRC-RA), Gilles NALLET (ONCOLIE), Didier NAOURI (ONCORIF), Marie Christine PAILLER (ONCORIF), Anny PAROT MONPETIT (ONCOBRETAGNE), Frédérique PECHINOT (ONCORIF), Maria PEDRO (ONCORIF), Annie PERRIER (ONCOCENTRE), Henri PIERSON (ONCOLOR), Claude PIOT BOISSIER (RRC-RA), Christelle RENON (ONCORIF), Robert RIOU (RRC-RA), Marie Luce ROBIN (ONCORIF), Elisabeth SCHADT (RRC-RA), Nathalie TESNIER (ONCOCHA), Anne Catherine VANNEUVILLE (ONCOBOURGOGNE), Edwige VIMARD (RRC Aquitaine)

Justification/Sommaire du référentiel

Les patients atteints de cancer sont particulièrement fragiles du fait de leur maladie cancéreuse et des traitements qui leur sont délivrés.

Sous la thématique « Urgences chez le patient atteint de cancer » sont regroupées des situations cliniques présentant un risque vital ou des séquelles si des mesures thérapeutiques ne sont pas mises en œuvre rapidement.

Ce référentiel s’adresse aux médecins généralistes et aux équipes médicales des services d’urgence.

Les directives anticipées des patients doivent être prises en compte lors de la prise en charge du patient.

Cibles/objectifs

Patients

Sujets adultes âgés de plus de 18 ans atteints de cancer ou d’hémopathie maligne

Professionnels de santé

Etablissements membres et partenaires du réseau RRC- RA Médecins de services d’urgences, médecins généralistes prenant en charge des patients présentant une aplasie fébrile Personnels paramédicaux prenant en charge des patients présentant une aplasie fébrile

Préconisations

Mesures à prendre dans les 24 premières heures en situation d’urgence

DEFINITIONS

 

Neutropénie (aplasie) : polynucléaires neutrophiles < 500/mL (grade 4 de l’OMS) ou polynucléaires neutrophiles < 1000/mL (grade 3 de l’OMS) et attendus < 500/ml dans les 48 heures

Neutropénie courte : ≤ 7 jours. Prévisible après chimiothérapie conventionnelle pour tumeur solide ou hémopathie maligne DEFINITIONS Copyright AFSOS, version validée du 03/12/2010 7

Fièvre : une prise de température ≥ 38°3 C ou température ≥ 38°C à 2 reprises en l’espace d’une heure

 

Proscrire la prise rectale de la température (risque local hémorragique et infectieux)

BILAN INITIAL (2)

Bilan clinique :

• recherche des critères de gravité * : (hypotension, hypothermie, oligoanurie, choc, saturation…)

• recherche de signes cliniques infectieux

• examen clinique complet (pouls, tension artérielle, Indice de Karnofsky,…)

Radio pulmonaire : en cas de signes d’orientation

Bilan biologique :

• NFP

• Ionogramme sanguin comprenant l’évaluation de la fonction rénale

• Recherche d’anticorps irréguliers si Hb < 8g/dl

• Recherche d’anticorps irréguliers si Hb < 8g/dl

• CRP optionnelle

Bilan microbiologique :

– 2 hémocultures : 1 en voie veineuse centrale et 1 en voie veineuse périphérique au même moment ou à défaut 2 en voie veineuse centrale ou 2 en voie veineuse périphérique (à 30 minutes d’intervalle)

– Prélèvement d’un foyer si point d’appel infectieux : urines (ECBU), orifice de cathéter, coproculture…

* si critère(s) de gravité élargir le bilan : GDS, lactates, bilan hépatique… et bilan microbiologique complet (prélèvement cutané, recherche sur cathéter…)

Explorez les autres référentiels

Devenez membre de l'afsos