La sexualité

    #Cancer et sexualité
  • #santésexuelle
  • #vieintime
  • #oncofertilité


La sexualité appartient à l’intimité de chacun. Dans la majorité des cas, les perturbations de la santé sexuelle sont temporaires. Des solutions existent pour les prévenir ou les résoudre. En parler permet déjà de briser ce tabou et de corriger les fausses idées.

Découvrez en images « Cancer, santé sexuelle et vie intime » expliqués par le Dr Pierre Bondil, urologue, oncologue et sexologue du CH Chambery.

En savoir plus

Chaque cas est différent

Pour autant, chaque cas est différent et les priorités et souhaits de chacun sont variables selon la personnalité, le moment, la personne qui accompagne…

Le stress, la perte de confiance en l’avenir ainsi que la modification de l’image de soi ont un impact sur le désir et l’excitation. Dans certains cas, la tumeur ou ses traitements entraînent des troubles fonctionnels.

Les traitements en cas de cancers des parties génitales et des zones érogènes ont des implications particulières. Il ne faut donc pas hésiter à parler aux professionnels de santé de ces questions même si cela paraît délicat.

Les associations de patients ont un rôle important pour aider les hommes et les femmes à mieux comprendre et à mieux intégrer cette dimension.

Les troubles de la fertilité

Même si les effets secondaires des traitements sont de mieux en mieux gérés, les chimiothérapies et certaines radiothérapies ou chirurgies peuvent entraîner des problèmes de fertilité (temporaires ou définitifs). Evoquer tôt ses projets parentaux est important pour mettre en place avec l’équipe médicale une prévention de l’infertilité (conservation de sperme, de follicule ovarien…).

Découvre en images L’onco-fertilité expliquée par le Pr. Michael GRYNBERG, Chef de service – Médecine de la reproduction, Hôpital Jean Verdier.

Retrouver une santé sexuelle

En dehors de la chirurgie, il n’y a pas de délai à respecter après les traitements pour reprendre une activité sexuelle selon le désir et la forme physique de chacun. Le dialogue et la redécouverte progressive du corps de l’autre débloqueront la majorité des situations pour retrouver cette vie émotionnelle, affective et relationnelle.

Les médecins ou les professionnels de la santé sexuelle peuvent proposer une série d’outils pour y aider (informations, soins esthétiques, médicaments contre les troubles érectiles, les douleurs ou les sécheresses vaginales…).

Un soutien psychologique, l’intimité d’un groupe de parole ou l’anonymat d’un forum de discussion peuvent apporter une aide pour retrouver confiance en l’avenir et en son image corporelle.

Et les ados et jeunes adultes ?

Cette question prend une dimension particulière pour cette tranche d’âge où l’on se construit sur le plan corporel et où l’on forge son identité sexuelle. L’information des parents et l’échange avec d’autres jeunes passant par la même épreuve apportent soutien et conseils. Le forum de l’association Jeunes Solidarité Cancer est là pour cela.

Quel que soit l’âge, la santé sexuelle et la vie intime sont des paramètres qui participent à la vie personnelle, identitaire et relationnelle de chacun. Leur perte n’est pas un prix à payer dans la bataille contre la maladie.

En parler rapidement à son médecin, à l’infirmière d’annonce ou à un psychologue permet de se rassurer efficacement.

Avec la collaboration du Dr Pierre Bondil, urologue-oncologuesexologue, CH de Chambéry

 

Télécharger la fiche

Les référentiels associés

 

Découvrir le site Mes-soinsdesupport.com pour mieux vivre les effets des traitements contre le cancer.

mes_soins_de_support

Explorez les autres soins de support

Devenez membre de l'afsos